Suivez le guide! Ou pas…

Autoguidage

Comme je l’ai expliqué dans mon article "Comment manger un éléphant", pour déterminer quelles seront mes destinations de voyage pour un an, j’ai commencé par faire un exercice de « débroussaillage ». Puis, petit à petit, mon itinéraire s’est précisé. (Voir l'article « Choisir des destinations pour un an » pour apprendre à partir de quels critères je me suis basée pour établir mon plan de vadrouille.)

Alors à partir du moment où une destination a été élue officiellement comme faisant partie de mon parcours, je suis passée de la prise d’information générale à une préparation spécifique.

 

Le véritable voyage ne consiste pas à chercher de nouveaux paysages, mais à avoir de nouveaux yeux.

Marcel Proust

Mes « Guides de vadrouille » perso

Traîner dans ses bagages l’édition papier d’un guide de voyage, ça peut être pratique si on ne visite qu’un seul pays. Mais dans ma situation, sachant que j’envisage de parcourir un itinéraire d’une dizaine de pays, les guides papier ne sont pas une option. C’est pour ça que pour chaque destination prévue sur mon parcours, j’ai créé mon propre « Guide de vadrouille ».

Par exemple, je sais depuis le début que j’irai au Vietnam (j’en rêve depuis tellement longtemps). Alors dans un premier temps, j’ai fouiné sur le Web et j’ai utilisé le document global « PAYS » pour mettre pêle-mêle les infos trouvées au fil des lectures.

Puis, quand j’ai considéré que j’avais recueilli assez d’infos générales sur ce qu’il y a à y voir, faire, manger, tout ça, je suis allée chercher à la bibliothèque un guide du pays (le plus récent possible). Je trouve très important de lire au moins un ou deux de ces guides touristiques pour chaque destination parce qu’on y trouve des renseignements (fiables) sur l’histoire, la culture, la faune/flore, la langue, le transport, les choses à éviter, la santé, la nourriture, la sécurité, certaines arnaques, tout ça (et je veux tout savoir!).

Ensuite, j'ai créé un document Word spécifique pour cette destination. Ce document sera mon « Guide de vadrouille au Vietnam» personnel. J’y ai mis tout ce qui m’apparaissait pertinent suite à la lecture du guide touristique et j’y ai intégré les notes accumulées dans le document « PAYS ». 

Un squelette

Les Guides de vadrouille perso que j'ai préparés sont tous grosso modo construits à partir du même squelette :

Destination

Durée? Quand?
1- Kit d’avant départ en sabbatique à préparer:                             
  • Documents à apporter :
    • Mon guide de vadrouille perso (version informatique seulement)
  • Mes cartes PDF (numérisées à partir d’un guide) ou dans l’application CityMaps2Go, et sur lesquelles j’ai indiqué :
    • Aéroport, gare, terminus
    • Hôtel ou Airbnb ou quartier où j’ai l’intention de loger
    • Principaux trucs qui m’intéressent

Faire ça me permet de me mettre un plan de ville en tête : je sais d’où j’arrive, par où je repars, dans quel coin je me loge et où sont les trucs à faire. Je ressens parfois une certaine angoisse quand je débarque dans un endroit nouveau et le fait de savoir comment m’y orienter m’aide beaucoup à la soulager.

  • Convertisseur de devises format carte d’affaires

Bien sûr, on trouve des applications qui sont précises et efficaces (j’ai la mienne), mais j’aime bien avoir sous la main (sans avoir à sortir mon téléphone ou ma tablette) un petit convertisseur de devises pour me donner une idée de la valeur des choses en dollars canadiens. Donc, à chaque voyage, je me gosse un petit carton format carte d’affaires sur lequel j’inscris l’équivalent en devises étrangères pour 1, 5, 10, 25, 50, 75 et 100 $. J’ai pris l’habitude de faire ça tout simplement parce que je déteste compter (c’est un blocage!). Alors plutôt que de me faire suer à faire des calculs d’actuaire devant un stand de crème glacée, je regarde mon petit cartron et c’est le bonheur.

  • Applications à installer (s’il y a lieu)
  • Site Web à mettre dans mes favoris (s’il y a lieu)
  • Vaccins ou médication
  • Infos à prendre avant de partir
  • Etc.
2- Itinéraire général envisagé :

Il n’y en pas toujours, mais la plupart du temps, je sais au moins dans quelle ville je vais débarquer et repartir. Et comme pour chaque pays j’ai pointé plusieurs endroits où j’aimerais aller, la logique dessine d’elle-même une forme d’itinéraire. Bien sûr, ces itinéraires sont purement à titre indicatif. Parce que c’est certain que je ne visiterai pas tous les endroits que j’ai noté et c’est clair aussi que d’autres endroits vont s’ajouter en cours de route. Je me laisse toute la liberté de changer mes plans au gré du vent.

3- Entrée / sortie du pays:
  • Visa? Durée du visa? Coût du visa? Comment obtenir le visa?
  • Frais d’entrée ou de sortie?
  • Preuve de sortie à fournir à l’arrivée?

Arrivée : Comment se rendre de l’aéroport (ou de la gare, du terminus, du port) au centre-ville (et combien ça coûte).

Départ : Comment rejoindre l’aéroport (ou la gare, le terminus, le port) depuis le centre-ville (et combien ça coûte).

4- Monnaie :

Quelles devises et où vaut-il mieux les prendre (avant le départ, à la banque, au bureau de change...)?

5- Météo :

Petite laine au cas où ou bien suit de Skidoo?

6- Transport intérieur :

Des fois je sais, par exemple, que je vais voyager de telle ville à telle autre en bus ou en bateau, etc. Je note cette info ici.

7- Langue :

Langue(s) parlée(s) et parfois indications sur la prononciation, etc.

8- Achats :

Les spécialités de l’endroit, les souvenirs que j’aimerais peut-être rapporter.

9- Bon à savoir :
  • Concentré de pick-pockets à telle place.
  • Les fêtes, festivals et autres dates particulières comme les jours fériés.
  • Faire tel truc est insultant pour les locaux.
  • Etc.
10- Culture :
  • Les us et coutumes, tout ça. Pour mieux comprendre les gens et pour ne pas être ce touriste colon.
  • Littérature :

J’aime beaucoup lire des romans écrits par des natifs des pays que je visiterai ou que j’ai déjà visités (ou qui s’y déroulent). Avant (ou pendant) la visite, cela permet de mieux en comprendre la culture, la façon de penser, les enjeux du pays, les préoccupations sociales... Et après la visite, ça permet de se replonger dans l’atmosphère des lieux.

  • Cinéma :

Même principe que pour la littérature.

11- Faune/flore :

Savoir que tel fleur/plante/arbre/tit-oiseau ou autre spécimen vivant se retrouve à un endroit en facilite le repérage. Et ça m’intéresse toujours.

12- Cuisine :
  • Termes culinaires de base :
    • Soupe, légumes, poulet, café, thé, lait, tofu, crème glacée...
  • Plats à essayer :
    • Les spécialités, les recommandations
  • Plats à éviter (à retenir), dont voici quelques exemples réels:
    • Thit cho ou thit cay = viande de chien (au Vietnam)
    • Chuot cong = rat des villes (au Vietnam)
    • Banh cuon = truc au porc avec sperme d'insecte (au Vietnam)
13- À visiter :

Pour chaque endroit (ville, village, île...), je :

  • Dresse la liste de tous les trucs qui m’intéressent aux alentours et je mets des commentaires (je mets en gras ou je surligne en jaune ce qui me tente particulièrement).
  • Note dans quel coin je veux loger (je me fie à mes lectures pour le déterminer).
  • Place tout ça sur une carte (soit j’ai créé un pdf à partir d’une carte de guide touristique, soit j’ai utilisé les cartes de mon application CityMaps2Go.

Place à la détente!

Ainsi, pour chaque ville, j'ai noté mille choses à y voir/faire/manger. Mais attention: ce ne sont surtout pas des obligations! C’est vraiment juste à titre indicatif. Comme ça, je me balade tranquillement dans un quartier en sachant que si ça me tente, il y tel musée, tel parc ou telle activité aux alentours.

Pour lire l’article suivant à propos de mon blog :

2
Laissez un commentaire!

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Isabelle en vadrouilleLorraine Gagné Recent comment authors
  Je m'abonne!  
le plus récent le plus ancien
Être informé de
Lorraine Gagné
Invité
Lorraine Gagné

Chère Isabelle, Merci
Tu as fait un travail colossal. C’est tellement fantastique ! Tu n’as pas chaumé , toutes ces recherches, lectures , informations. Ton projet est merveilleusement monté ! Et tu sais quoi , je suis certaine , qu’il y aurait pleins de gens qui seraient intéressés par tout ça. Tu devrais l’éditer. En enlevant les bouts personnels évidemment. Ton itinéraire est fabuleuse. J’aimerais être une petite fourmi pour t’accompagner partout où tu iras. Je te souhaite le plus génial des voyages.