La folle aux listes (partie 1)

La vadrouille se prépare

Sitôt que j’ai su que je partais en voyage pour un an, ma première impulsion a été de me demander : où???

Pour lire mon article sur le choix de mes destinations de vadrouille:  

Mais au-delà de choisir où aller, partir pendant un an demande une certaine préparation. Fidèle à ma douce folie, j’y suis allée à fond (même si je suis bien consciente qu’on n’est pas obligé d’en faire autant). Pour organiser tout cela, en plus d’utiliser mon gros bon sens, j’ai consulté une multitude de blogs de voyageurs au long cours afin d’apprendre comment ils se sont eux-mêmes préparés à prendre le large. Et je m’en suis librement inspirée.

Organisation 101

Je l’ai déjà dit, je suis la folle aux listes! Pour m’aider à y voir clair et pour ne rien oublier d’important dans mes préparatifs, j’ai conçu plusieurs listes que j’ai alimentées au fil de mes lectures et des pop-ups de ma cervelle. Dans cet article-ci, je parlerai de ma liste de bagages.

Ma maison sur mon dos

Pendant un an, je traînerai, dans mon baluchon, ma maison. La première chose que j’ai décidée au niveau des bagages, c’est que je voyagerais léger. Je me suis rappelé qu’à mon premier long voyage (3 mois), j’avais un grand sac à dos, qu’il était lourd et que j’ai passé toute la durée de mon trip à espérer me le faire voler pour ne plus avoir à le traîner! Cette fois-ci, je pars avec un petit sac (40 L). Je pourrai même l’embarquer avec moi comme bagage à main dans la plupart des avions, selon ce que j’ai lu.

Et petit sac = peu de place. Le mot d’ordre sera donc : légèreté et économie d’espace.

Dans mon baluchon

Je n’expliciterai pas ici le contenu de mes bagages (je le ferai avant de partir, avec le contenu final). Ce que je dirai pour l’instant c’est que, depuis 2 ans, j’ai dressé, petit à petit, une liste de choses à apporter. Cette liste est répartie en 5 thèmes : vêtements et accessoires, pharmacie et soins, les utiles (passeport, corde à linge, etc.) et finalement, divertissement (tablette, appareil-photo…).

Tout en haut de cette liste, j’ai noté différentes astuces relatives aux bagages que je pourrai utiliser au moment de faire ma valise. Par exemple, pour économiser de l’espace, rouler ensemble ses sous-vêtements et mettre des élastiques autour. Ou mettre une pellicule de plastique sur les bouteilles avant de mettre le bouchon, pour éviter les fuites. Ou plonger un ziploc dans l’eau pour en évacuer toute l’air (et ainsi gagner un peu d’espace).

Finalement, j’ai surligné en jaune les items de ma liste que je dois encore me procurer. Au moment où j’écris ces lignes, 2 mois avant le départ, cela représente environ un quart de ma liste.

Un rêve dans le tiroir

Dès que j’ai commencé à acheter des trucs en prévision de ma sabbatique (cubes de rangements, sacs de compressions, tubes en silicone pour les crèmes et liquides…), j’ai libéré 1 tiroir de ma commode (puis 2, puis 3!) pour y rassembler tout ce qui pourrait faire partie de mes bagages. Depuis, je ne peux pas m’empêcher d’ouvrir les tiroirs au moins une fois par jour pour contempler mon trésor. Je suis Sméagol, estie! « Mon précieux… »

Testing, testing, one-two

J’ai fait un test de bagages récemment. Je ne voulais pas, la veille du départ, me rendre compte que finalement mes affaires ne fittent pas pantoute dans mon sac. Pour compenser ce qui me manque encore, j’ai pris des trucs de grosseurs et de poids équivalents. J’avais un peu peur de me planter, mais non, le test a été concluant. Surtout que je n’avais mis qu’un minimum d’effort pour l’économie et l’organisation de l’espace. Donc cela me laisse croire qu’au moment de paqueter mes petits pour de bon, je n’aurai pas de mauvaise surprise.

L’essentiel, c’est d’être aimé (… et de ne pas oublier son passeport)

Cela dit, si au moment de partir je dois éliminer des items, je le ferai sans pleurnicher. Et j’aurai l’embarras du choix. À commencer par tout ce qui est soin de beauté (shampoing, revitalisant, savon, crème hydratante…) et vêtements. Parce qu’on trouve tout ça dans tous les pays du monde.

Et puis honnêtement, les seules choses qui m’apparaissent vraiment essentielles (et c’est très personnel) sont celles-ci :

  • Passeport, visas, cartes bancaires, USD, papiers d’assurance-voyage

  • Espadrilles et sandales confortables + gougounes pour la douche

  • Certains médicaments, crème anti-moustiques et thermomètre (parce que de me demander si je fais de la fièvre au Québec et de me le demander en Asie, où il y a des risques de malaria, etc., ça n’a pas le même impact psychologique!)

  • 1 kit de rechange : t-shirt, pantalon d’été et sous-vêtements (c’est plus drôle de magasiner sur place)

  • Veste imperméable et maillot de bain

  • Grand foulard léger (pour me couvrir en visitant des temples, comme serviette de plage, comme oreiller dans l’avion, comme paréo, pour le temps frais…)

  • Brosse à dents, soie dentaire, déo, rasoir, peigne, élastiques à cheveux

  • Serviette en microfibre à séchage rapide (elles ne seront pas fournies dans la plupart des endroits où je logerai)

  • Drap de voyage (indispensable pour dormir dans les guesthouses douteuses comme je le fais)

  • Tablette (pour rester en communication)

  • Liseuse et lecteur mp3 (littérature et musique, dans ma vie, c’est comme le sel sur les frites)

  • Cahier, stylos (impensable pour moi de vivre sans)

  • Appareil-photo

  • Adaptateur universel pour le courant

Je pourrais partir avec juste ça et ce serait bien parfait. Tout le reste, ce sont des petits + pratico-pratiques, des petits luxes ou des petits trucs familiers et réconfortants. Je donnerai en détails le contenu de mes bagages éventuellement (avec photos).

Voilà pour la liste de bagages. Dans le prochain article : ma liste des choses à faire avant de partir.

Pour lire à propos de ma liste des choses à faire :

Pour lire sur ma liste fourre-tout et pour un résumé des outils de la folle aux listes :

Laissez un commentaire!

avatar
  Je m'abonne!  
Être informé de