Ma fiche de départ pour… L’Indonésie!

Fiche de départ - Indonésie

Quand : 3 mois, du 4 juillet au 29 août 2017 + du 19 septembre au 17 octobre 2017

Préparatifs spécifiques:

J’ai lu un guide touristique Lonely Planet (Merci, Marie-Andrée, pour le prêt longue durée! xxx).

Réservation de :

  • mon vol d’arrivée Singapour-Jakarta du 4 juillet 2017.

  • mon vol de départ Denpasar-Katmandou pour le 17 octobre 2017.

  • 2 nuits dans une auberge de jeunesse à l’arrivée à Jakarta.

J’ai rédigé mon guide de vadrouille personnalisé pour l’Indonésie (pour apprendre comment je m’y prends, cliquer ici).

Je prendrai un visa à entrées multiples qui permet des séjours d’au maximum 60 jours pendant un an (130 $). 

Sur la carte de la ville de Jakarta de l’application CityMaps2Go, j’ai indiqué:

  • l’adresse de mon auberge de jeunesse

  • l’aéroport

  • le trajet en bus depuis l’aéroport jusqu’à mon lieu d’hébergement

  • tous les spots qui m’intéressent (pas très nombreux)

Pour tous les autres endroits de l’Indonésie, j’ai simplement numérisé trois cartes générales. J’ai découvert récemment qu’on peut convertir n’importe quel document en PDF et y ajouter des commentaires, des flèches, etc. J’adore ça! Alors comme mon séjour indonésien se jouera surtout à l’oreille, j’ai donc juste fait un PDF pour situer les villes/lieux pour lesquels j’ai un certain intérêt sur l’île de Java, sans plus de détails. Même chose pour l’île de Bali. Même chose pour l’Indonésie dans son ensemble.

Littérature et cinéma :

Je le répète, j’aime beaucoup lire des auteurs provenant des lieux que je visite (ou des livres s’y déroulant). Même chose pour les films. Avant de partir ou sur place, c’est un exercice qui permet de mieux comprendre la culture, la façon de penser, les enjeux du pays, les préoccupations sociales... Et après la visite, cela permet de se replonger dans l’atmosphère des lieux.

Livres

Saman (1998), d’Ayu Utami, une auteure indonésienne. Beaucoup aimé ce roman.

Mange, prie, aime (2006), d’Elizabeth Gilbert. Pas besoin de faire les présentations, je pense.

Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire (2009), de Jonas Jonasson, un roman suédois complètement fou dont une petite partie se déroule à Bali. (Mais si je le note, c’est plus pour en recommander la lecture que parce qu’il m’a tellement éclairée sur la culture balinaise.)

En attente dans ma liseuse : L’Homme qui voulait être heureux (2008), de Laurent Gounelle.

Films

Eat, Pray, Love (2009) Hé oui! Et puis… Javier Bardem, tsé!

Lovely Man (2011), un touchant film qui se déroule à Jakarta, du réalisateur indonésien Teddy Soeriaatmadja.

Aussi, j'ai vu un film documentaire formidable, Bali Aujourd’hui, grâce aux Aventuriers Voyageurs. Je ne sais pas si vous connaissez. C’est un peu le même genre que Les Grands Explorateurs (des conférenciers présentent leurs films), mais les films présentés sont réalisés par des Québécois et ils sont projetés dans certaines salles de cinéma. Les conférenciers qui présentaient leur film sur Bali étaient un jeune couple amoureux de cette île et leur film racontait leur retour là-bas après plusieurs années, accompagnés cette fois de leur fillette. Vous dire comment ça faisait rêver! (N’est-ce pas, Danielle? Et si je tombe sur l’affreux temple en tôle rouillée, je t’envoie des photos… Juste avant de mourir de rire! 😉 )

Itinéraire et plan de match:

Pas très élaboré, mon plan de match indonésien.

Cela dit, je sais que je débarque à Jakarta, sur l’île de Java, et que j’y passerai 2 nuits. Le temps de visiter un peu et d’organiser mon départ, en fait, parce que je ne suis pas très attirée par la capitale pour le moment.

Et puis je sais que le 29 août, environ deux mois plus tard, je dois prendre un vol vers l’Australie depuis Denpasar, sur l’île de Bali.

Entre les deux, tout est possible. J’ai noté quelques villes/villages qui me semblent intéressants et où je passerai peut-être (ou pas). Mais tout se décidera sur le moment.

Sur Java, par exemple, j’ai noté, entre autres, Bogor (à cause de son jardin botanique réputé), Pangandaran (qui a l’air très cool), Yogyakarta (où je passerai très certainement pas mal de temps) et Malang (et ses volcans).

Quand je serai prête, je traverserai sur Bali, en ferry. Sur Bali, j’ai noté, entre autres, Taman Nasional Bali Barat, Amed, Kuta, Nusa Lembongan... Et à mon retour d’Australie, je pense bien consacrer tout mon temps à Ubud et ses alentours (Munduk...), question de poser mon sac un instant.

Quant aux autres îles, il est possible que j’aille du côté de Lombok et de ses îles Gili. J’irai peut-être aussi aux îles de Komodo et de Florès et j’ai entendu des bons mots sur l’île de Saparua. À suivre...

Per diem (hébergement + nourriture) :

(Comment je l’ai déterminé?) Je vais essayer de m’en sortir avec un per diem à 35 $ par jour. Bien que ma réservation d’hébergement à Jakarta soit à 15 $ la nuit (magie!), je sens qu’un aussi bas prix sera exceptionnel pour les mois de juillet-août, qui correspondent à la haute saison touristique (surtout à Bali). Cependant, septembre devrait être mieux. À suire...

Mes attentes :

Avoir à parler trop souvent de mon mari fictif resté à la maison avec notre fils fictif déjà adulte!

Capoter sur la bouffe indonésienne et m’inscrire à un cours de cuisine à Ubud.

Me faire masser, encore et encore.

Goûter le fameux durian, ce gros fruit qui pue le cadavre macéré dans le jus de pied (à ce qu’on dit)!

Tomber en amour avec Bali et flirter avec l’idée d’y revenir après l’Inde (après tout, mon visa sera toujours valide...).

Laissez un commentaire!

avatar
  Je m'abonne!  
Être informé de