Quand ma bonne étoile s’en mêle…

Ma vie en rose bonbon

Depuis toujours, je me répète que j’ai une bonne étoile. Parce que je trouve que la vie est bonne pour moi. C’est vrai. Il me semble qu’elle a le chic de m’apporter ce qu’il faut au bon moment. Et elle est généreuse en belles surprises. Ma route est parsemée d’heureux hasards.

Par exemple, les dernières semaines ont été épatantes. En partant, juste de savoir que je me rapproche dangereusement du Jour V (pour Vadrouille), c’est déjà assez pour que je sois surexcitée, borderline hystérique. Mais il y a plus! Voilà à quoi cela ressemble quand ma bonne étoile s’en mêle...

Dans les bras de Morphée

Alleluia! Je peux enfin dormir en paix. Parce qu’entre le 27 mai et le 6 juin, mon passeport était parti gambader du côté d’Ottawa, à l’ambassade de l’Indonésie. Quel stress! Mais je l’ai finalement en main, greyé de tous les visas qu’il me faut pour partir. Je peux recommencer à respirer. D’ailleurs, j’étais tellement excitée quand je suis passée à la Postes chercher l’enveloppe que quand la préposée m’a dit : « C’est un passeport, c’est bien ça? », j’ai répondu : « Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii! » Et elle m’a remis l’enveloppe en disant : « C’est rare de voir autant de bonheur sur le visage de quelqu’un! » Hahaha!

Je suis d’autant plus soulagée de l’avoir entre les mains que je l’ai vraiment échappée belle avec cette demande de visa. Mais heureusement...

Sauvée par un coup de fil

Le 26 mai dernier, j’ai entamé mes démarches pour l’obtention d’un visa indonésien. Sur le site de l’ambassade de l’Indonésie, ils sont très clairs pour expliquer qu’on ne peut déposer sa demande de visa à plus de 30 jours de l’arrivée au pays, sous peine que notre demande soit refusée. J’ai donc complété mon formulaire en me disant que je pourrais envoyer ma demande (incluant mon passeport, un mandat-poste, le formulaire, une enveloppe de retour et une photo passeport) à l’ambassade (à Ottawa) le 2 juin, pour qu’ils la reçoivent le 4 juin (parce que j’arrive à Jakarta le 4 juillet).

En même temps, je trouvais la situation vraiment stressante, sachant que je quitterai le Canada le 24 juin, en réalité, même si je n’arriverai en Indonésie que le 4 juillet (est-ce qu’ils me retourneront mon passeport à temps???). Alors j’ai décidé d’appeler à l’ambassade pour expliquer ma situation. Et mosus que j’ai bien fait!

Parce que j’ai pu parler avec la personne qui reçoit les demandes de visas. Elle a accepté de recevoir ma demande un peu d’avance à condition que je joigne la preuve de mon départ le 24 juin pour San Francisco, puis de San Francisco vers Singapour, en plus de celle de mon arrivée à Jakarta le 4 juillet. Ensuite, elle m’a fait réaliser que j’allais me tromper de type de visa et donc, que ma demande aurait été refusée!

Bref, si je n’avais pas passé ce coup de fil, j’aurais eu une très mauvaise surprise de dernière minute + j’ai sauvé 65 $ de frais pour ce visa!

Ça a fait bang!

Comme je l’ai raconté récemment, ma mère et moi avons décidé de ne pas aller à Cuba comme prévu. Nous avons pris cette décision suite à un courriel de l’agence de voyage auprès de qui nous avions acheté notre forfait. Ce courriel nous informait que nos dates de départ et d’arrivée étaient changées et l’agence nous offrait alors la possibilité d’annuler sans frais notre réservation.

Pour moi, ce courriel-là, c’était comme une offre de deuxième chance, comme une opportunité de faire les choses comme il faut. Parce que même si j’étais contente d’aller à Cuba avec maman, quelque chose me chicotait par rapport à ce voyage.

Alors à la place, j’ai proposé à ma mère plusieurs destinations qui pourraient être plus le fun, plus exotiques (la Grèce, la Costa Del Sol, la Croatie?). Mais c’est quand je lui ai parlé de la Thaïlande que cela a fait bang! (comme dans Bangkok) dans son imaginaire. Puis quand je lui ai montré le Google Image de Krabi, cela a fini de la convaincre que ce serait notre destination mère-fille.

Alors, on se retrouvera EN THAÏLANDE!!!!!!

Conséquemment, ce changement de programme aura un impact sur mon itinéraire. Ainsi, à la mi‑novembre, je partirai du Népal pour la Thaïlande afin d’y rejoindre ma mère pour deux semaines. Puis, à son départ, j’en profiterai pour visiter le nord du pays, avant de me diriger vers le Laos, suivi du Cambodge. Tout cela me mènerait vers la fin janvier et je partirais alors en Inde. Et en avril, je quitterais l’Inde pour le Vietnam.

Je mettrai donc mon itinéraire à jour sur ma page Projet et je réorganiserai mes pages Destinations en conséquence.

Un camion avec des bras!

Je l’ai déjà dit, je ne garderai que quelques boîtes d’essentiels et quelques meubles (un fauteuil à une place et son pouf, une chaise d’ordi, un vieux coffre bleu et 2 petites tables), que j’entreposerai chez mon oncle pendant ma vadrouille. Tout le reste est en cours de vente sur Kijiji ou sera donné à un organisme charitable.

Et voilà qu’on m’offre le plus beau des cadeaux: une amie me propose de m’aider, avec son chum qui est plein de muscles et qui a un fabuleux pick-up, à déménager mes affaires chez mon oncle dimanche prochain, le 11 juin. Je suis tellement contente! Un souci de moins. (Méli et Alain : RESPECT! xxx)

Donc là je passe au peigne fin pièce par pièce toute l’apparte pour faire le tri : ce qui s’en va chez mon oncle, ce dont j’ai besoin jusqu’à mon départ (une cuillère à soupe, une fourchette, une assiette, un bol, une serviette...), ce qui s’en va à la charité ou sur Kijiji. Je vais finaliser tout cela cette semaine pour être prête à déménager presque tout dimanche.

Parce que oui, on est rendu là. Ouf!

Arc-en-ciel à l’horizon

Autre largesse de ma bonne étoile : un cadeau surprise.

La semaine passée, j’ai écrit à mon Airbnb de San Francisco pour m’assurer que tout est beau pour le 24 juin et pour confirmer l’heure prévue de mon arrivée, tout ça. Je lui ai demandé en même temps de valider le trajet de métro que j’avais prévu utiliser depuis l’aéroport. Puis, j’ai reçu un courriel de mon hôte qui me confirmait que tout est ok. Et son message se terminait par: « Lots of celebrations will be happening that weekend. »

Lots of celebrations...? Intriguée, je pitonne alors sur le Web et c’est là que j’ai tout compris: le 24-25 juin, c’est la fin de semaine du Pride!!! Sérieusement, c’est trop hot! Ah que je vais avoir du fun! Ah que je vais en voir de toutes les couleurs! Heille, moi qui avais prévu comme plan de match du 25 juin « observation de la faune », je vais être servie en fait de faune là! Je suis folle comme d’la marde d’assister à cet événement-là!

 

Voilà. C’est donc comme ça que cela passe quand ma bonne étoile s’en mêle. Gratitude infinie...

Laissez un commentaire!

avatar
  Je m'abonne!  
Être informé de