Borobudur et Prambanan

Place à la magie

Le 12 juillet, à 3 h 30 du matin, je partais à moto avec un couple de Français et 3 guides pour voir le lever du soleil sur une gigantesque construction bouddhiste, Borobudur (au patrimoine de l’UNESCO). C’était magique! À notre arrivée, l’immense temple n’était éclairé que par la lune, presque pleine. 

Je me suis trouvé un spot un peu à l’écart des autres touristes et j’ai attendu, émerveillée par la sérénité des lieux malgré la foule (à qui l’on demandait de respecter le calme). Puis le spectacle a commencé… Tout autour du site, la végétation luxuriante, pour se réchauffer en attendant l’arrivée du soleil, portait son écharpe de brume. À l’horizon, le volcan Merapi, toujours en activité, exhalait sa fumée blanche. Alors, les premières lueurs du jour sont apparues puis, juste à côté du volcan, le feu jaune du soleil levant… Émouvant.

Mes photos ne transmettent pas la beauté ni l’atmosphère de ce moment, mais bon : il fallait être là!

Ensuite je me suis baladée dans ce majestueux monument aux mille statues de Bouddha et aux murs sculptés de personnages. Il y avait beaucoup de monde et il n’a pas été facile de prendre des photos tourist free, mais quand même, j’en ai réussies quelques-unes. 

À ma sortie, j’ai été assaillie par un groupe de jeunes étudiants aspirant à pratiquer l’anglais. Un tourbillon de questions! Étourdissant, mais tellement sympathique. Comment résister à ces bouilles souriantes?

En route vers Prambanan

Ensuite, nous avons visité un petit temple et un monastère bouddhistes tout près de là. C’était joli, mais après Borobudur, disons que c’était moins impressionnant. Ce qui l’était, toutefois, c’est le gigantesque banyan planté juste à côté. Voyez sur la photo comment je parais minuscule à ses pieds!

Puis on a fait un stop pour le lunch, ce qui m’a permis de faire mieux connaissance avec Jérôme et Sophie, un charmant jeune couple de Français en voyage de noces. On s’est aussi arrêtés sur le bord de la route pour acheter des snake fruits. Leur chair est blanche et sucrée et rappelle vaguement le goût de la pomme-poire. C’était délicieux!

Les temples de Prambanan sont hindous (enfin, shivaites, selon Wikipedia). Ils sont très beaux, mais je dois admettre qu’il faisait une chaleur terrible ce jour là, qu’on y était un peu après midi et que le soleil tapait fort. C’est pour cela que ce que je retiens surtout de ce vaste ensemble de temples, c’est l’impression pénible d’être enfermée dans un four à combustion lente! 

Encore une fois, j’ai été interceptée à plusieurs reprises pour prendre des photos. Entre autres, il y a eu cette belle jeune femme que j’ai croisée au début de ma visite, puis à nouveau à la sortie et qui se souvenait de mon nom!

Philo 101

La population de Java est principalement musulmane. Cinq fois par jour, l’appel à la prière retentit depuis chaque mosquée. Je trouve que c’est beau. J’aime l’idée que, plusieurs fois par jour, on s’extirpe de son train-train pour faire, l’espace de quelques minutes, de la place pour l’essentiel. Qu’on s’arrête pour exprimer sa gratitude, peu importe qu’elle soit destinée à Allah, Jésus ou au jour qui se lève.

Je l’ai déjà dit : les gens sont vraiment gentils ici et ils cherchent à faire connaissance avec les étrangers. La plupart des femmes sont des musulmanes portant le hijab. Ceux-ci sont multicolores et élégants. Ces femmes sont souriantes et semblent épanouies. Quant à eux, les hommes sont généralement respectueux et accueillants. 

Si je parle de cela, c’est simplement pour dire que ce que je vois ici a peu de choses à voir avec ce qu’on peut entendre à la télé ou dans les journaux quand il est question des musulmans ou des débats à propos du port du voile. Parce que la misogynie ne se porte pas sur la tête : elle se tient tapie à l’intérieur du cœur de certains hommes.

En route vers Malang 

J’ai quitté Yogyakarta le 13 juillet à l’aube. Je tiens à nommer mon auberge, Pondok Ljo Guesthouse & Restaurant, parce que j’y ai été vraiment bien traitée. Par exemple, on m’a reconduite à la gare (gratuitement) au petit matin et mon chauffeur m’a remis un sac avec une bouteille d’eau et un goûter pour la route. Charmante attention!

Dans le train menant à Malang, j’étais assise à côté d’une jeune femme, Kumalad, étudiante en agriculture à l’université de Malang. J’étais la première canadienne qu’elle rencontrait et on a discuté pendant le trajet (autour de 8 h). Vous pouvez voir une photo de nous deux sur Instagram si vous cliquez sur le cercle avec ma grosse face, puis sur l’onglet «Photos de vous». Juste avant notre arrivée, elle m’a donné un petit porte-clés en souvenir de Yogyakarta. Quand je dis que les gens sont gentils…

Je ne Tube plus…

Un mot pour dire que, dorénavant, mes petits vidéos seront intégrés directement sur mon compte Instagram. Je n’avais juste pas pensé avant que c’était possible de le faire (je suis tellement techno!). Pour l’instant, j’y ai mis quelques vidéos de la plage de Krakal (et un de ce magnifique lézard qui s’est pointé le museau près de moi là-bas), de Borobudur à l’aube et deux du monastère bouddhiste dont je parlais plus haut (sur fond de jolie musique traditionnelle et de moines chantant). Encore une fois, ne tirez pas sur la camerawoman! Ce n’est pas demain la veille qu’on me décernera la Palme d’or…

À suivre sous peu : Malang.

2
Laissez un commentaire!

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Isabelle en vadrouilleJulie Recent comment authors
  Je m'abonne!  
le plus récent le plus ancien
Être informé de
Julie
Invité
Julie

Wow, comme c’est agréable de te suivre à travers ce rêve Isabelle! Tes images sont à couper le souffle…et que dire des textes qui les accompagnent! J’ai l’impression d’y être tellement tu as une belle plume! Je suis contente de voir que ta mère ira te rejoindre en Thaïlande et merci de nous partager cette belle aventure! Tu donnes le goût de voyager et tu enlèves le voile de certaines idées préconçues sur les musulmans 😉 Savoure la vie Isabelle! xx