Australie: Melbourne (partie 2)

Prendre le vert

Melbourne est pleine de beaux parcs et jardins à visiter. Alors comme il faisait plutôt beau les trois derniers jours, je me suis gâtée en fait de verdure. Dans cet article-ci, je montrerai donc des parcs et jardins de Melbourne. On ira aussi faire un tour sur la rive Sud de la ville et à St. Kilda. 

Jardin botanique

Le Royal Botanic Garden de Melbourne est un grand jardin très agréable. Évidemment, je n’y étais pas pendant la belle saison, ce qui fait qu’au niveau des fleurs, c’était pas les gros chars. Quand même, j’y ai passé un bon moment. 

Le parc Fitzroy

Un très beau parc au cœur de la ville. Mon chouchou.

Le parc Yarra

Un immense plan de verdure avec des sentiers qui longent la Yarra River.

South Melbourne

Je me suis aussi baladée dans South Melbourne. C’est d’ailleurs là que se trouve le jardin botanique. La Yarra River sépare les deux villes. Tout au long de la rive, des restos, des kiosques et des chanteurs de rue. Et de belles vues sur la ville. 

On y trouve aussi le Skydeck 88, un observatoire situé au 88e étage de l’immeuble Eureka. J’avais vu des photos de ça sur le Web et j’étais excitée d’y aller parce qu’on peut y marcher sur une plateforme de verre directement au-dessus du vide! Par contre, j’ai été vraiment déçue parce que pour monter à l’observatoire, cela coûte 20$ (jusque-là, ça va), mais si on veut accéder à la plateforme de verre, c’est 12$ de plus! Cela m’a fait chier et je n’y suis pas allée. Par contre, on peut voir depuis l’observatoire, sur 360 degrés, Melbourne et les alentours. N’empêche, ce que j’ai apprécié le plus de ma visite, c’est la barre glacée aux fruits tropicaux que j’y ai mangé! 

Aussi, le long d’un cours d’eau, on trouve des barbecues publics gratuits et des tables. Plein de gens y étaient installés pour pique-niquer. Une famille a gentiment accepté de me laisser prendre en photo leur barbecue. Comme le monsieur m’expliquait, on n’a qu’à presser un bouton pour que les plaques chauffantes se mettent en marche. J’ai trouvé le concept formidable. Convivial et rassembleur.

Albert Park

La veille de mon départ, j’étais brûlée et il a vraiment fallu que je me fasse violence pour mettre le pied dehors. Parce que trois semaines à gambader partout non-stop, cela faisait beaucoup pour une paresseuse émérite comme je le suis. 

Je me suis quand même dirigée vers le Albert Park, sur la rive Sud de Melbourne, entre South Melbourne et St. Kilda. C’est un grand parc avec parcours de golf et long lac. Mais il ventait à écorner les bœufs ce jour-là. Le lac avait des allures de rivières. Je mettrai un vidéo sur Instagram.

St. Kilda

Après avoir parcouru le parc Albert en entier, je me suis assise sur un banc, épuisée. J’étais donc là, à me demander si cela valait vraiment la peine d’être sortie du lit, quand j’ai entendu des oiseaux piailler. Je me retourne et je vois un groupe de cacatoès blancs! Tout excitée, je m’approche d’eux pour les photographier et je remarque que dans l’arbre juste à côté il y a plein de perroquets colorés! Juste pour ce show à plumes, j’avais eu raison de m’extirper de sous la couette. 

Cela m’a requinquée et j’ai poursuivi ma marche vers la plage de St. Kilda. C’est sur le quai de cette plage que, le soir venu, une colonie de petits pingouins revient de sa journée en mer pour retrouver son nid. J’avais très envie d’assister à ce spectacle. Sauf que je suis arrivée là trop de bonne heure. J’ai bien profité de la jolie plage et j’ai ramassé un magnifique coquillage en colimaçon, mais je tombais de fatigue et je suis rentrée au bercail avant l’heure du retour des pingouins.

Zoiseaux

J’ai croisé d’autres beaux oiseaux dans les parcs et jardins de Melbourne et des alentours. Comme ces pigeons (tourterelles?) punks!

À un moment, j’ai vu passer un oiseau furtif qui butinait un arbre en fleurs en battant rapidement des ailes, à la façon d’un colibri. Je suis restée sur place en me disant qu’il allait peut-être revenir et ma patience a été récompensée. Quel bel oiseau!

Grande finale australienne à suivre

Voilà pour Melbourne. Je garde de cette ville une impression de « je pourrais bien vivre ici ». J’ai songé à demander ma mutation, puis je me suis rappelée qu’en été il y fait 40-45 degrés à l’ombre. Et l’idée m’a passé! Je préfère largement nos -25 hivernaux à la chaleur torride.

Quand même, trois semaines en Australie, ce n’était pas assez long. J’aurais bien voulu y rester plus longtemps. Mais je dois dire que cette aventure m’a coûté la peau du cul! Voilà donc un autre projet à ajouter à ma toudou liste pour quand je serai riche… 

Il me reste un dernier article à publier sur l’Australie. C’est que pendant mon passage à Melbourne, je suis partie en excursion d’une journée sur la Great Ocean Road. De toute beauté! À suivre!

2
Laissez un commentaire!

avatar
1 Comment threads
1 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
2 Comment authors
Isabelle en vadrouilleJoëlle Recent comment authors
  Je m'abonne!  
le plus récent le plus ancien
Être informé de
Joëlle
Invité
Joëlle

Incroyable les oiseaux!