Byron Bay et Nimbin, Australie

Qui dit Australie, dit surf

Byron Bay se situe sur la côte Est de l’Australie, juste en dessous de la Gold Coast. J’y étais du 4 au 10 septembre. Je m’y suis rendue depuis Brisbane par autobus Greyhound (2h30). Je voulais absolument y aller parce que c’est un endroit relaxe, avec une longue plage magnifique de sable blanc qui attire les surfeurs. Et puis tous les commentaires que j’avais lus sur l’endroit étaient positifs. 

J’ai eu la chance d’y voir un oiseau typique australien, un kookaburra. Et ce drôle d’oiseau à bec jaune.

Grosse vague de fun

J’avais réservé dans une auberge de jeunesse, un dortoir pour femmes à quatre lits. Dès le premier soir, je me suis fait des amis, Phil et Ryan, de Melbourne. Ils étaient vraiment cool, dans la trentaine et je passerai toutes mes soirées avec eux. Il y aura aussi un sympathique nomade allemand qui se joindra à nous.

Ah le fun que j’ai eu là-bas! L’auberge était formidable (Backpacker’s Inn by the Beach) et un court sentier menait directement à la plage. Le jour, je flânais dans les hamacs et chaises balançoires ou sur la plage de rêve. Le soir, je retrouvais mes amis. En gros, on jasait, on riait beaucoup et on prenait un coup. On est aussi allé danser dans les bars de la ville. Et puis l’auberge organisait des barbecues certains soirs.

Byron Bay

La petite municipalité de Byron Bay était charmante, avec de belles boutiques un peu grano, un peu bio et tout. Je faisais mes courses à l’épicerie et à l’auberge, des frigos et étagères étaient à notre disposition, ainsi que tous les ustensiles de cuisine pour popoter. Personnellement, je me contentais de toasts, fromage et fruits, mais plein de monde se concoctait des plats élaborés. On pouvait aussi apporter sa propre boisson sur place. Je ne m’en suis pas privée!

Nimbin

Une journée, je suis partie en excursion à Nimbin dans un Happy Coach, un minibus psychédélique. Nimbin, c’est la capitale australienne du cannabis. On peut y trouver toutes sortes de choses pas légales (mais tolérées là-bas). J’avais vu des photos de la place sur le web, qui avaient piqué ma curiosité et je voulais absolument voir ça. 

Le programme de la journée était le suivant : un stop pour voir une chute (Killen Falls) en chemin, un stop dans le pub d’un bled australien, quelques heures à Nimbin avec BBQ et retour. Ah oui et dans le bus, de la musique de hippie à tue-tête.

Des gens sympas et un chat hors du commun

Le chauffeur du bus était une femme franchement sympathique accompagnée de son chat. Pendant le trajet, le matou se promenait à travers les bancs et quand on descendait, il nous suivait en laisse. Quand on s’est arrêtés pour voir la chute, il allait de roche en roche en marchant dans l’eau! C’était comique à voir. J’ai mis un vidéo sur Instagram. À cet endroit, j’ai vu un gros échidné. J’ai essayé de le prendre en photo, mais on ne le voit que vaguement à travers du branchage. 

Pendant le BBQ, j’ai jasé avec une jeune Écossaise trop cool.

Y aller ou pas?

J’ai passé une très belle journée avec ce bus, mais quant à dire si Nimbin en tant que tel vaut le détour, je n’en suis pas convaincue. L’endroit est en fait constitué d’un bout de rue avec des boutiques vendant une panoplie de bidules sous le thème du chanvre et dans le style hippie. Mais c’est un endroit plutôt glauque. Le seul intérêt de passer par là, c’est pour s’y procurer des fines herbes. Il se pourrait aussi que dans une certaine galerie d’art, la marchande vende également des drôles de biscuits délicieux…

Quant à moi, je suis contente d’y être passée ne serait-ce que pour voir en vrai cette affiche que j’avais vu sur le web.

Le temps flou

Ma destination australienne suivante est celle qui m’attirait le plus: Melbourne. J’y passerai du 12 au 19 septembre. Mais avant, je suis retournée à Brisbane pour deux nuits. Pour être honnête, après une semaine à foirer à Byron Bay, je me suis contentée de me reposer dans ma chambre à mon retour à Brisbane. 

D’ailleurs, j’étais tellement sur le party à Byron Bay qu’un matin, je prépare mon bagage et tout pour le départ, j’enlève mes draps comme c’est la coutume dans les auberges de jeunesse et je me rends à la réception pour mon check-out... Pour apprendre qu’on était en fait juste le 9 alors que je me croyais le 10! Ouin... Hahaha!

À venir sous peu, des articles sur Melbourne et la Great Ocean Road!

Laissez un commentaire!

avatar
  Je m'abonne!  
Être informé de